" /> Trop vieux
TROP VIEUX

Trop vieux c'est un mal incurable
Qui tous les jours va s'aggravant
C'est un reproche au misérable
D'oser encore être un vivant
Ah, que d'amis j'aurais dû suivre
Des plus jeunes, des plus joyeux
Maladroit qui s'obstine à vivre
Quand l'état civil dit : trop vieux

Mais pourtant j'ai dans la cervelle
Des lobes tout jeunes encor
J'ai de la semence nouvelle
Pour les sillons d'un âge d'or
J'ai de la jeunesse épargnée
Qui par éclairs luit dans mes yeux
Je n'ai pas ma gloire gagnée
Pourquoi me trouve-t-on trop vieux ?

Pour dénicher parfois la rime
Sous les éventails de satin
Que n'occupai-je un poste infime
Où je puisse gagner mon pain
J'accepte même encore le jeûne
Si dans les bois silencieux
La muse me trouve assez jeune
Pourquoi me trouve-t-on trop vieux ?

J'ai femmes et filles dévouées
Et les attaches de mon coeur
Ne sont pas encore dénouées
J'ai ma réserve de bonheur
Pauvre et souffrant heureux quand même
De rien je ne suis envieux
J'aime encor autant que l'on m'aime
Pourquoi me trouve-t-on trop vieux ?

sébastien ducret, duluoz, chanson française, révolte, Eugéne Pottier